Accueil

Nouvelles

Photos

Liens

DJMusic.fr

Forum

Exprimez vous !

 

Admin

Infos site

Webmaster :
Blackblocs.fr

Envoyer un message




Déjà 159447 visites

Calendrier

LunMarMerJeuVenSamDim
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Histoire



Les « blocs noirs » sont issus des mouvements autonomes européens, particulièrement du mouvement autonome allemand des années 1980. Les autonomes allemands ont créé l'idée de « Schwarzer Block » avec des « actions directes » collectives pour la défense de masse des squats (« Freiräume ») et de « lieux autogérés » menacés d’expulsion. Ils ont aussi soutenu la Fraction armée rouge (« Rote Armee Fraktion ») lors des manifestations de solidarité, bien que la plupart des autonomes aient critiqué cette lutte armée. La lutte des autonomes allemands s'est également axée contre le nucléaire en organisant de gigantesques émeutes sur les lieux de construction de centrale.
Les blocs noirs sont réapparus lors de manifestations de contestation de la guerre du Golfe en Irak en 1991, pratiquant des « actions directes » en marge de manifestations conventionnelles. Le 30 novembre 1999, lors du congrès de l’OMC à Seattle, un bloc noir d’environ 200 militants s'est attaqué aux locaux de sociétés multinationales se trouvant sur le parcours de la manifestation, et a bloqué les rues pour en faire des « zones autonomes temporaires », attirant l'attention des médias. Plusieurs nouvelles appellations sont apparues au sein du bloc noir par la suite ; le « Radical Anti-Capitalist Blocs » (RACB) composé d'un millier de personnes a émergé lors du rassemblement contre le FMI et la Banque mondiale à Washington les 16 et 17 avril 2000.
Après les manifestations liées aux différents sommets du G8 en Europe au début des années 2000, les tribunaux européens ont poursuivi des membres de « Black Blocs » pour vandalisme, association de malfaiteurs et association de malfaiteurs en vue d'une entreprise terroriste. Le groupe Publixtheatre Caravan a été emprisonné un mois à l'issue du sommet de Gênes en juillet 2001.
Depuis le début des années 2000 la tactique du Bloc Noir est utilisée par des anarchistes et leur alliés dans de nombreuses émeutes mais aussi dans de nombreuses manifestations pacifiques. En signe de solidarité/d'appui anonyme, par précaution en cas de crainte d’intervention policière/d’agression fasciste ou pour s'afficher de petit/moyen bloc noir font fréquemment leur apparition dans des manifestations pacifiques. Montrant par là le respect des militants anarchistes pour la diversité des tactiques et prouvant que la violence n'est pas leur seul but.

Dernière modification le : 09/03/2014 @ 17:52
Catégorie : BLACKBLOCS.fr - Histoire

Spécial


Haut

Site créé avec Phortail 2.0.12
PHP version 4.4.3-dev